24 mai 2016 Webmaster

Honneur à l’adjudant Alain Nicolas

Même si le sacrifice suprême est intrinsèquement lié à l’engagement des militaires et des policiers, c’est toujours une immense tristesse de voir tomber l’un d’entre eux, en service, au champ d’honneur.
L’adjudant Alain NICOLAS, qui servait au PI2G D’ORANGE, vient de nous quitter à l’âge de 38 ans, en tentant d’appréhender un forcené dans le VAR. Il laisse derrière lui une femme et deux enfants, des parents, des amis, ainsi que de nombreux frères d’armes plongés dans la douleur. Demain, l’adjudant NICOLAS méritera plus que quiconque les honneurs et l’hommage qui lui seront rendus au cours d’une cérémonie à Orange.
A sa famille, à ses camarades, j’apporte tout mon soutien dans cette terrible épreuve, et je tiens aussi à leur témoigner la grande considération et la très haute estime que j’ai pour les serviteurs de la Nation qui œuvrent au sein de la gendarmerie, de la police et des armées, ne l’oublions jamais, au péril de leur vie.

Ecrivez-moi